Comment créer ton propre manga !


Toi, fan de manga depuis toujours , tu lis des mangas et regardes les animés en tendance , ET TU RÊVES DE FAIRE DU MANGA?!

Pour créer son manga, il faut être vraiment prêt car il y a plein d’étapes.

Et oui c’est pas gagné…

Donc, nous allons te monter toutes les étapes pour faire du manga!

1. Créer ses personnages

L’une des première bases est de créer ses personnages: les ennemis, les alliés ou des neutres aussi  par exemple…

Tout commence par tes personnages, ce sont eux qui vont vivre tes aventures et parler pour toi. Donnes leur toutes les caractéristiques que tu veux, équipe les (ou non) pour tout ce qui les attend dans ton histoire et imagine comment ils feront pour s’en sortir.

2. Choisir un thème

Où se passera ton histoire? Qu’est-ce qui s’est passé auparavant et qu’est-ce qui se passera?

Une histoire sans thème est comme une histoire sans personnage, elle est vide. Il est donc primordial de choisir de quoi va parler ton histoire et sous quelle forme.

Les thème sont des sentiments, des valeurs, des concepts.

3. Choisir le ton du récit

De quoi parlera ton manga? D’amour ? De combat ? D’humour ?

4. Choisir ou créer le décor/ l’univers dans lequel se déroule l’intrigue

L’univers de ton manga doit être original, sinon il attirera moins les lecteurs.

Conseil : Quel que soit le sujet mais en particulier si tu souhaites traiter de sujets du monde réel dans un endroit ou une époque différente de la tienne, fais des recherches sur les aspects culturels et historiques de ces univers. Tu seras plus pointu et ainsi plus crédible. Documente toi au maximum pour mieux créer ton histoire.

5. Trouver et organiser ses idées

Pour trouver toutes les idées qui te permettront de composer un récit cohérent, pose toi ces questions :

  • Qui ?
  • Quoi ?
  • Quand ?
  • Où ?
  • Pourquoi ?
  • Comment ?

Quand tu as répondu à ces questions, écris-les dans un cahier, sur ton ordinateur ou autre, pour ne pas les oublier et construire une histoire cohérente avec toutes les idées.

6. Construire un plan général

Comme en dessin, il existe des règles de construction pour un récit.

Introduction – Développement et élément perturbateur (climax) – Conclusion 

Ce schéma classique est un enchaînement logique que ton public connait. Il est rassurant et facilite la lecture pour lui puisqu’il sait où va l’histoire.

L’introduction sert à présenter le décor et les personnages au lecteur. C’est là que ton public décide de continuer à lire ou non. Il faut donc que ton introduction soit intéressante et captivante.

On rentre ensuite dans le vif du sujet avec le développement de l’histoire. C’est là que va s’enchaîner une succession d’événements plus ou moins importants et plus ou moins forts. Ils permettent de faire monter la tension jusqu’au climax.

Le climax est le moment le plus fort de l’histoire. Ça peut être une confrontation, l’aboutissement d’une longue série d’aventures ou de mésaventures, etc. C’est généralement à ce moment là que tu révèles le thème de ton histoire.

En conclusion, tu dois répondre à toutes les questions suscitées pendant le développement.

Astuce : Pour ne pas tomber dans le cliché et ennuyer le lecteur, surprends le avec tes personnages et les mise en scène.

7. Définir les temps forts de l’histoire

Ton récit sera fait de temps faibles (moments de calme) et de temps forts (moments d’actions et d’imprévus qui viendront rythmer et dynamiser ton histoire).

S’il ne se passe rien d’intéressant ou d’extraordinaire dans ton histoire, peu de gens auront plaisir à lire ton manga !

Il te faut donc définir, en fonction du ton de ton récit et du caractère de tes personnages, les obstacles, incidents et événements marquants auxquels tu vas les confronter.

N’oublie pas que tout événement a une cause et une conséquence directe sur la suite de l’histoire.

Avant de valider un événement dans la construction de ton histoire, imagine les conséquences et comment tu vas orienter ton histoire à partir de là.

Par exemple, dans une scène d’action, un groupe de héros se bat contre un groupe de méchants sur le toit d’un immeuble et d’un coup, tu décide de faire exploser le bâtiment. Conséquence : Tout le monde est mort, histoire finie. Tu n’as pas laissé de place pour le développement.

8. Développer et ordonner le récit

Fais la liste des moments-clés de ton histoire et des temps forts.  Pour t’aider à mieux voir la progression de ton histoire, dessine une frise chronologique en reprenant les grandes lignes.

Choisis par où tu vas commencer. Tu vas attaquer en plein milieu, raconter du début à la fin ou commencer par la fin pour ensuite amener le lecteur avec toi et le faire raisonner pendant la lecture.

9. Définir les dialogues

Les dialogues dépendent du caractère des personnages et des situations auxquels ils sont confrontés.

10. Réaliser le story-board

Cette dernière étape ne fait pas vraiment partie de la création du scénario mais permet la transition entre l’écriture de l’histoire et le dessin des planches.

Nous l’avons mise dans la liste parce qu’il est toujours possible de venir corriger ou améliorer le détail du scénario à ce stade (les dialogues, certaines scènes voire certains chapitres entiers).

Le story-board te fait transcrire en images l’histoire que tu viens d’imaginer. On aura l’occasion d’approfondir cette étape dans un prochain article.

Conclusion

Une fois que tu as suivi et réalisé ces 10 étapes,tu es prêt à passer au planches!

Bon courage !

Ilyes (5°3)

Enzo (5°6)

source : http://mangaink-blog.fr/mangakoaching/tutoriels/comment-ecrire-le-scenario-dun-manga-en-10-etapes/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s